la Fondation prête gracieusement aux jeunes interprètes les violons de la collection qu’elle entretient et qui fut réunie par Arthur Grumiaux.